CHRISTIAN PARENT

 

Christian Parent se questionne depuis toujours sur la notion du temps. La science tente de le circonscrire par des équations mathématiques, par la physique.  L’histoire étale des faits pour saisir sa linéarité et sa longueur. D’autres utilisent la métaphysique pour questionner sa présence ou son absence. À travers tous ces questionnements, des forces sont mises en contact et structurent notre perception.

L'artiste cherche à dévoiler ces tribulations de l’esprit qui, dans leurs perceptions flexibles et relatives de la réalité et du temps, vagabondent entre l’acceptation, la résistance et le renversement.

 

L’humain offre une sorte de résistance au temps et consume ce faisant, la matière dont il est conçu. Il s’arrache au néant, à l’absence de réalité, à l’absence de temps en activant sa matière. L’opposition, les transformations, les dérives issues de cette résistance sont les moteurs d’une réflexion qui organise et systématise le travail de Christian Parent.

 

Le temps, à la fois omnipotent dictateur et insaisissable fuyard